Partager sa foi - Aimer son prochain
English
fuerjedentag_01

Comment construire la confiance en Dieu

hedbo181114

Dans le livre des Actes, au chapitre 27, on peut y lire une histoire incroyable qui concerne l’apôtre Paul. Ce dernier voyageait en bateau avec d’autres personnes lorsqu’un vent violent (de la force d’un typhon) s’est mis a souffler brutalement des hauteurs de l’île (v.14). Paul ainsi que son équipage ont été pris dans la tempête et cela a duré des jours entiers. Le vent était si féroce et si violent qu’à certains moments le bateau était balloté au gré des vagues mettant ses occupants en danger. Voyant cela, Paul et ses équipiers ont jeté tout leur équipement par-dessus bord. Ils se sont alors retrouvés sans nourriture, affamés et visiblement sans espoir.

Paul s’est alors mis debout au milieu de ses compagnons apeurés et leur a dit : « je vous en supplie, gardez un bon état d’esprit et prenez courage car personne d’entre vous ne perdra la vie. » (v.22).  Il leur rapporta qu’un ange était venu  le lui annoncer, puis Paul leur dit au verset 25 : « Courage donc, mes amis ! J’ai confiance en Dieu : tout se passera comme il me l’a dit ».

Comment Paul, au beau milieu d’une tempête dévastatrice, a t-il pu demander à l’équipage de « garder un bon état d’esprit » et de rester positif ? Parce qu’il savait au plus profond de lui-même, et cela sans l’ombre d’un doute, que tout se passerait comme il lui avait été dit. J’aime ça !  Cela illustre parfaitement la puissance de la foi en Dieu, surtout dans les moments où tout semble perdu. Et nous pouvons développer une foi semblable à celle de Paul si nous surmontons le doute.

Dans la vie,  nous traversons tous des moments difficiles. Certains le sont plus que d’autres, mais nous rencontrons tous des épreuves et  des tribulations. C’est pourquoi nous avons ce don qu’est la foi. Ephésiens 6:16 le rappelle en ces termes : « le bouclier de la foi, avec lequel vous pourrez éteindre tous les traits enflammés du malin. » Le doute, qui peut-être perçu comme « une flèche enflammée » est une arme que l’ennemi utilise afin d’attaquer notre foi.

Généralement, le doute s’immisce dans nos choix  après que nous ayons pris une décision. En Jacques 1V.6 la bible dit : « que celui qui doute ressemble aux vagues de la mer agitées et soulevées par le vent » ; cela peut donner cette impression que nous essayons d’aller dans deux directions en même temps. C’est pénible à vivre lorsque nous sommes assis entre deux chaises et donc incapables de décider en fonction de ce que nous  croyons vraiment.  Dans ces moment- là, nous pouvons décider de choisir en qui nous faisons le plus confiance ; en Dieu ou en l’ennemi ? En Dieu ou en nos sentiments ? En Dieu où en ce que les gens nous disent ? En Dieu où en les circonstances de la vie ?

Lorsque le doute nous attaque de toute part, nous devons utiliser le bouclier de la foi. Et ce bouclier nous l’utilisons lorsque nous ouvrons notre bouche pour proclamer ce que la parole de Dieu dit, ce qui est bien  plus efficace, que  de chercher à grogner ou  à se plaindre  au sujet d’un problème. Ainsi, notre foi est libérée tant que nous prions et que nous faisons la volonté de Dieu. Dès lors, dans les moments difficiles, ouvrez votre bouche et dites : « je crois que tout ce que Dieu m’a dit, se passera comme il m’a été dit »

 Il se peut que vous doutiez du fait que vous puissiez entendre la voix de Dieu. Cela arrive tout simplement parce que nous  doutons plus de nous-même que de Dieu. Maintenant, je ne suis pas en train de vous dire qu’il faut entendre « une voix ». Je parle du fait de bien connaître l’état de notre cœur et ce qui se passe à l’intérieur, c’est-à-dire ce qui est juste et ce qui ne l’est pas. C’est ainsi que se fait entendre la petite voix de Dieu. Tous ceux qui croient en Jésus-Christ peuvent l’entendre. Seulement, beaucoup d’entre eux n’ont pas cette confiance qui leur permette d’y croire.

Jacques Chapitre1, v.5 dit : « si l’un d’entre vous manque de sagesse, qu’il la demande à Dieu qui la lui donnera, car il donne à tous généreusement et sans faire de reproche ». Cela signifie  que malgré nos imperfections, Dieu reste fidèle. Et  qu’il  nous donnera ce dont nous avons besoin  si nous faisons appel à lui. Il nous aime et il nous utilise, malgré nous, tout simplement parce qu’il est fidèle ! Et nous ne devrions jamais remettre ça en question.

En apprenant à connaître Dieu, j’ai appris que ce dernier n’attendait pas de moi la perfection, mais que je fasse du mieux que je peux pour faire sa volonté ; que je grandisse dans ma foi tout en me laissant guider par lui à travers sa parole et ses encouragements qui s’adressent à mon cœur. Rappelez-vous, il veut que nous placions notre confiance en lui. Dieu veut vraiment s’adresser à vous personnellement et il désire vous mener vers ces fantastiques projets qu’il a pour votre vie. N’ayez donc pas peur de trébucher et ne soyez pas effrayé par l’état de votre cœur. Si vous faites des erreurs, apprenez d’elles et continuez à avancer. Ainsi nous trébuchons et nous nous relevons. Nous en sommes tous là.

Je veux vous encourager à proclamer chaque jour la parole de Dieu sur vos circonstances. Cela vous aidera à grandir dans votre foi et dans votre confiance en Dieu. Nous avons besoin de faire des déclarations telles que : « Dieu m’aime » ; « Il veut s’adresser à mon cœur » ; « Dieu m’est fidèle et il me guidera pour que je puisse faire sa volonté dans ma vie et je crois que les choses se passeront exactement comme Dieu me l’a dit ! »

Par la grâce de Dieu, nous pouvons faire preuve d’audace par la foi et surmonter les épreuves que nous rencontrons au cours de notre vie, ainsi que le doute qui nous attaque.