Partager sa foi - Aimer son prochain
English
fuerjedentag_01

Apprendre à suivre l’Esprit de Dieu

291014


J’ai passé des années à mener ma vie comme je l’entendais, sans vraiment suivre Dieu. À l’époque, je pensais qu’agir à ma guise me procurerait le bonheur. En fait, j’étais malheureuse.

Voyez-vous, si vous ne suivez pas le plan de Dieu pour votre vie, vous ne ressentirez jamais la paix et la joie dans votre cœur. Vous prendrez peut-être du plaisir, mais j’ai appris que le plaisir et la joie étaient deux sentiments très différents – et je préfère de loin la joie.

Le plaisir est basé sur l’instant présent.

Vous pouvez aller faire des courses avec votre carte de crédit et dépenser beaucoup d’argent, et même y prendre un certain plaisir, mais une fois de retour chez vous, l’enthousiasme est retombé et vous avez perdu votre joie. Voyez-vous, l’ennemi essaiera de nous pousser à prendre du plaisir, mais lorsque nous aurons cédé à sa tentation, il nous accusera d’avoir mal agi.

Le plaisir est coûteux ; la joie est gratuite. La joie se fonde sur notre relation avec Jésus-Christ. Quand nous obéissons à sa Parole, nous ressentons la paix et la joie qui découlent de notre communion avec lui.

Le chemin vers la joie

Il est écrit dans Romains 8:1-2 : « Il n’y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Christ-Jésus, qui marchent non selon la chair mais selon l’Esprit. En effet, la loi de l’Esprit de vie en Christ-Jésus m’a libéré de la loi du péché et de la mort » (Colombe).

Si nous voulons jouir de la liberté que Jésus nous a acquise par sa mort, nous devons apprendre à suivre l’Esprit de Dieu.

L’absence de paix intérieure est un des signes qui montrent que vous marchez selon la chair et non selon l’Esprit. Si vous avez l’intention de faire quelque chose, mais que vous n’êtes pas en paix à ce sujet, renoncez-y.

Par exemple, vous avez peut-être le désir profond de vous marier. Mais si vous vous êtes engagé dans une relation basée sur la chair et que vous essayez de vous convaincre que vous devez absolument vous marier parce que ce pourrait bien être votre seule occasion, vous vous préparez à une vie de souffrance.

Si votre esprit est troublé, si vous êtes mal à l’aise et que vous hésitez, n’allez pas plus loin !

Nous essayons très souvent de nous persuader d’aller dans une direction alors que nous ne sommes absolument pas en paix à ce sujet. Dans l’exemple ci-dessus, notre dialogue intérieur pourrait ressembler à ceci : « Je ne vois pas ce qui m’empêcherait de l’épouser. Il est chrétien. Il a un bon travail. Il est séduisant. Il est gentil avec moi. »

Mais il a beau être gentil, si vous n’êtes pas en paix à l’idée de vous marier avec lui, vous serez plus heureuse en restant célibataire.

Ce principe est vrai quelle que soit votre situation, qu’il s’agisse d’accepter une offre d’emploi, de choisir une église ou un lieu de vie, de fixer des limites saines dans vos relations… et la liste est longue. Votre but devrait toujours être de suivre la sagesse et la paix de Dieu.

Ce n’est pas grave de commettre des erreurs. La vie se déroule à un rythme tellement rapide que nous avons tôt fait de commettre des erreurs sous l’effet de la précipitation. Nous devons parfois nous forcer à ralentir pour être en mesure de distinguer entre les désirs de la chair et ceux de l’Esprit.

Que faire quand vous vous rendez compte que vous avez commis une erreur ?

Avant tout, une fois que vous vous rendez compte que vous avez fait fausse route, vous n’avez pas à avoir honte de faire marche arrière. Reconnaissez simplement votre erreur et reprenez le cours de votre existence. Il nous arrive à tous de nous tromper sur la volonté de Dieu à un moment ou un autre. Et c’est notamment par nos erreurs que nous apprenons à mieux la discerner. Il est parfois nécessaire de commencer à avancer sur une voie pour savoir si elle est vraiment selon la volonté de Dieu.


Souvenez-vous que lorsque vous marchez selon les directives de Dieu, vous expérimentez la paix et la joie, et non la culpabilité et la condamnation. 

En Christ, nous sommes libres à l’égard du péché et nous pouvons mener une vie abondante, remplie de joie et de paix. Nous devons simplement marcher dans ses voies.