Haiti-0213RDV-08281

Elicia, la mère du petit garçon, l’a amené enveloppé dans des couvertures à la clinique de Hand of Hope à Elastik en Haïti. Elle a marché quatre heures dans le froid et dans l’obscurité du petit matin, portant Charlie dans ses bras. Il avait huit mois, les yeux vifs et le plus beaux des sourires. Ce n’est qu’une fois les couvertures enlevées que l’on a pu voir que Charlie était né sans bras ni jambes.

Elicia nous avait amené Charlie, non parce qu’il était malade, mais parce qu’elle y avait été contrainte. Les habitants de son village l’avaient menacée de se débarrasser du bébé si elle ne le faisait pas elle-même. Les bébés comme Charlie sont perçus comme maudits dans une culture empreinte de vaudou et de sorcellerie. C’est donc dans une tentative désespérée de sauver la vie de Charlie qu’Elicia a pris la décision déchirante de nous l’amener.

Charlie semblait heureusement inconscient de sa situation. Il souriait et gazouillait à nos infirmières et docteurs. Sa mère l’avait bien nourrit, et sa courbe de développement était correcte. Notre capacité à offrir à Charlie un environnement sécurisé était limitée. Avec l’aide de nos amis de Love a Child (Aimer un Enfant), nous avons trouvé un orphelinat à Port-au-Prince, spécialisé dans la prise en charge d’enfants souffrants de handicap et le placement dans des familles américaines souhaitant adopter des enfants ayant des besoins spéciaux. Une semaine plus tard, Charlie était pris en charge par l’orphelinat.

Aujourd’hui, Charlie est aux Etats-Unis et se prépare à recevoir des prothèses. Sa nouvelle maman, Vanessa, est la fondatrice de Angel Mission (Il s’agit de l’organisme qui a financé le voyage de Charlie depuis Haïti). Son mari et elle sont en train d’acheter des terrains en Haïti afin d’y construire un orphelinat pour les enfants comme Charlie. Ce sera sa nouvelle maison. Elicia est heureuse de la tournure que prend la vie de Charlie. Elle pourra lui rendre visite quand il sera de retour avec sa nouvelle famille. Une fin heureuse pour l’équipe missionnaire Médicale/Dentaire de Hand of Hope .

Le jour où Charlie est arrivé à la clinique, notre équipe a reçu plus de 450 patients. L’histoire de Charlie est une histoire parmi tant d’autres histoires que nous avons pu entendre ce jour là. La même valeur que Dieu place en vous et moi, Il la place en des millions de personnes perdues, oubliées, souffrantes dispersées à travers les continents et les cultures dans le monde. Les aider n’est pas juste notre travail, c’est notre passion et notre service pour Dieu.

Hand of Hope est le volet missionnaire des ministères de Joyce Meyer.

Notre but est simplement d’aider le plus grand nombre possible de personnes brisées, d’alléger la souffrance humaine et d’aider les chrétiens à grandir dans leur foi.